Le mental

Le mental en musculation

L'importance du mental

Pour les athlètes de Haut Niveau, la gestion du Mental est une aptitude essentielle pour se surpasser. Même à un niveau plus modeste, savoir gérer son mental est obligatoire si l'on veut progresser rapidement et durablement.

C'est le mental qui fera la différence entre les personnes qui arrivent vraiment à devenir musclé et celles qui arrêtent en cours.

Vous voulez faire partie de ceux qui réussissent ? Lisez les articles et vous disposerez de toutes les armes pour dépassez vos limites !

La motivation en musculation

La motivation prend une place aussi importante que l'entraînement et l'alimentation en musculation.

Avoir un mental en acier, c'est savoir se fixer des objectifs et se motiver pour les atteindre, faire un entraînement même quand on se sent pas bien par ce qu'on a cette rage et ce désir de se surpasser et de progresser.

Déterminer ce qui vous motive à vous muscler, et rappelez vous en quand vous ne serez pas assez en forme pour faire un entraînement.

Les résultats sont une grande source de motivation : le fait de progresser vous motivera d'avantage. Pour vous motivez, prenez des photos de vous de temps en temps pour voir votre évolution et vous rappelez d'où vous êtes partis.
Et même si vous progressez moins vite que ce que vous attendiez, vous progressez quand même et vous deviendrez musclé si vous le voulez vraiment.

Se fixer des objectifs

Les coachs sportifs savent à quel point il est important de se fixer des objectifs pour réussir. Sans objectif, on ne sait pas trop où l'on va et on se démotive rapidement.
Alors qu'avec un objectif en tête, on dépasse ses limites et on fait tout pour l'atteindre !

Les objectifs trop vagues ou qui prennent trop de temps ne stimulent pas notre motivation. Fixez vous un objectif motivant, réalisable rapidement, claire, précis et avec une date limite.

"J'ai envie de devenir musclé" est un objectif trop vague
"Dans 2 mois j'aurais gagné 5kg de muscles !" est un objectif plus précis et efficace.

Une fois que vous avez déterminé votre objectif, déterminez un programme de musculation optimisé et adaptez votre alimentation à la prise de muscle.

Eviter de se trouver des excuses

Notre cerveau trouve toute sorte de raisons pour justifier nos comportements et nos échecs.

Beaucoup de débutants aiment croire qu'ils ne progressent pas car ils ont une génétique qui ne favorise pas la prise de muscle.
C'est vrai qu'il est plus simple de croire cela que de remettre en question sa façon de s'entraîner ou son alimentation.
La génétique joue un rôle, mais il est modeste par rapport au vôtre si vous comprenez les clefs de la motivation, de la nutrition et de l'entraînement.

Notre cerveau est tout aussi efficace pour justifier les fois où on annule un entraînement (manque de moral, d'énergie...).
Dans ces moments là, rappelez vous la raison qui vous pousse à devenir musclé et imaginez à quoi vous ressemblerez quand vous aurez atteint votre objectif.
Parfois on est contraint d'annuler un entraînement, mais quand ça devient fréquent : posez vous des questions sur vos réelles motivations.

Découvrir les techniques mentales

J'ai une bonne nouvelle : même si on n'est pas né avec un mental de guerrier, on peut APPRENDRE ces techniques pour se surpasser.
Elles proviennent de recherches récentes en Psychologie et sont utilisés par toutes les personnes qui recherchent l’efficacité et la réussite : les coachs sportifs, les managers en entreprise, les athlètes de haut niveau...

L'utilisation de ces techniques motivationnelles est bien plus large que la musculation : elles vous serviront à être plus performant et plus confiant dans votre vie en générale.
C'est un excellent investissement personnel de connaître ces techniques pour dépasser ses limites sur le plan psychologique et physique.